Interviews 15 Avril ,2018 8 Commentaires

M.El Mostapha ZARO, directeur général de l'Ecole Marocaine d’Ingénierie s'exprime sur la formation des ingénieurs au Maroc.

M.El Mostapha ZARO, directeur général de l'Ecole Marocaine d’Ingénierie s'exprime sur la formation des ingénieurs au Maroc.

Lenovateur.ma : L'Ecole Marocaine d’Ingénierie (EMG) est la 1ère grande école privée d’ingénierie, génie civil, génie industriel et génie électrique ? Pourriez-vous nous la présenter ?

El Mostapha ZARO : Après dix ans, l’EMG est devenue l’une des toutes meilleures écoles d’ingénierie au Maroc accréditée par l’Etat.  Elle a été fondée en 2007 par des enseignants-chercheurs de différentes écoles nationales.  En plaçant  toujours l’Homme au centre de ses préoccupations, elle répond au défi du développement humain en concrétisant une  ingénierie performante.

Depuis sa création, l’EMG répond à des publics différents de manière innovante et professionnalisante.

L’EMG est la 1ère grande école privée d'ingénierie en Génie Civil, Génie Industriel et Génie électrique, elle offre une formation scientifique, technique et managériale solide, pratique et polyvalente qui s’axe sur deux volets :

- une formation initiale, à temps plein, d’ingénieurs dans les domaines du génie civil et du génie industriel destinée aux bacheliers et aux Bac+2/+3/+4 suivant les passerelles d’accès ;
- des formations continues, en temps partiel ou aménagé, dans les domaines de l’ingénierie et du management, destinées aux professionnels en exercice et aux candidats aux programmes d’insertion.

Lenovateur.ma : Expliquez-nous l’intérêt croissant des étudiants pour votre école ?

El Mostapha ZARO : Les étudiants aujourd’hui veulent des formations qui recrutent. Ils sont connectés en ce qui concerne les secteurs qui sont en évolution et par conséquent le choix de l’école se fait sur plusieurs critères : la notoriété et  la qualité du réseau des anciens.

La mission d’une école d’ingénieurs est l’employabilité de ses élèves pour accomplir leur projet professionnel.  Cet objectif se base sur la préparation des jeunes au métier d’ingénieur. Un métier qui requiert une bonne formation.

En ce qui concerne l’insertion de nos lauréats, il est à souligner que nptre première promotion a été rapidement insérés dans le monde professionnel en tant qu’ingénieur au sein de bureaux d’études tels que NOVEC, KLE, LABOTEST, CID, S2S, ainsi qu'au sein d'entreprises telles que VINCI en France, Houar, CCTG ou encore CGR au Maroc. D’autres ont choisi de s’installer sur leurs comptes en créant des bureaux d’études et de conseil ou des entreprises sans oublier ceux qui décident de continuer leurs études à l’étranger dans des écoles et universités partenaires tel  Le Centre des Hautes Etudes de la Construction (CHEC), (l'ESTP ) l'école des grands projets, l’université de Marseille et Bordeaux et l’école polytechnique d’Orléan

Lenovateur.ma : Vos perspectives à court terme ?

El Mostapha ZARO : Nous engageons sans cesse un processus d’amélioration de programmes que nous offrons à nos étudiants. Nous aspirons des objectifs innovants qui permettent à nos lauréats d’accompagner les évolutions de l’entreprise marocaine. En effet, l’innovation pédagogique aujourd’hui est considérée comme un l’étendard de l’enseignement supérieur surtout privé. Pour gagner cette bataille, nous cultivons la culture de l’innovation.

Lenovateur.ma : Parlez-nous  de la politique de stage de votre école et comment se caractérise votre réseau de partenaires industriels et institutionnels ?

El Mostapha ZARO : Chaque étudiant doit effectuer un stage en entreprise. Les stages sont considérés comme une formation pédagogique. Le travail fourni par l’élève ingénieur s’inscrit dans le cadre de la phase de l’apprentissage. C’est aussi une expérience professionnelle.

Grâce à notre crédibilité, nous sommes sollicités par un grand nombre d’institutions professionnelles marocaines et étrangères

Lenovateur.ma : Comment vous vous distinguez sur un marché concurrentiel et quelles sont vos armes en la matière?

El Mostapha ZARO : La concurrence force les écoles à hausser le niveau de leur système d’enseignement. Elle encourage les décideurs à innover chose qui favorise  les performances de nos élèves ingénieurs. Elle permet aussi aux nouveaux étudiants de choisir les meilleures écoles qui bénéficient de l’opinion favorable des jeunes.

Lenovateur.ma : Quels sont vos atouts pour rendre  l’élève ingénieur acteur de sa formation et comment vous  développez chez lui l’esprit critique, le goût d’agir et d’entreprendre?

El Mostapha ZARO : Notre  école a pour vocation de former des cadres de haut niveau capables de s'adapter aux mutations technologiques prévisibles et de s'intégrer dans le tissu économique marocain et étranger.

Le corps professoral de l’EMG est constitué d’enseignants chercheurs alliant expertise académique et expérience professionnelle.

Lenovateur.ma : Quels sont vos atouts pour rendre l'éléve ingénieur acteur de sa formation et comment vous développer chez lui l'esprit critique, le goût d'agir et d'entreprendre?

El Mostapha ZARO : Notre  école a pour vocation de former des cadres de haut niveau capables de s'adapter aux mutations technologiques prévisibles et de s'intégrer dans le tissu économique marocain et étranger.

Le corps professoral de l’EMG est constitué d’enseignants chercheurs alliant expertise académique et expérience professionnelle.

  1. C\'est une bonne école. Mon fils a eu un diplôme d\'ingénieur de cette école.
  2. C\'est une bonne école. Mon fils a eu un diplôme d\'ingénieur de cette école.
  3. ingénieur génie civil c\'est génial

Ajouter un commentaire